Un témoignage sur les prisonniers de guerre allemands

Publié le par Michel Sender

Un témoignage sur les prisonniers de guerre allemands

« Le livre écrit par ma fille Christine est mon témoignage, c’est ce que j’ai vécu personnellement. Avant que mes souvenirs ne soient moins bons, et vu que mes camarades sont sans doute pour la plupart décédés, il fallait témoigner pour que les jeunes et moins jeunes générations sachent. Que chacun puisse se forger une opinion personnelle de ce qui s’est alors passé, car l’Histoire n’est pas seulement celle des vainqueurs. » [*]

 

C’est Werner Schneider, ancien pilote de la Luftwaffe né le 17 avril 1923 à Berlin, qui parle. Arrêté par les Américains en Norvège après l’armistice du 8 mai 1945, au lieu d’être libéré, il a été transféré dans un camp de la plaine du Rhin, à Bretzenheim, cédé aux Français, et compris qu’il devenait prisonnier de guerre (PG).

Il connaîtra ainsi les commandos de déminage sur les plages et dans les champs de Normandie, puis le camp de Thorée dans la Sarthe en tant que réfractaire au travail, avant d’obtenir le statut de « travailleur civil libre » (TCL) qui lui permettra ensuite de s’embaucher normalement et de rester en France (sa famille se trouvant à Berlin-Est, il ne souhaite plus rentrer en Allemagne).

Tout au long de son « itinéraire » de PGA, Werner Schneider souffre avant tout de la faim et de l’incompréhension de sa situation, des dangers du déminage et du non-respect de la Convention de Genève concernant les prisonniers de guerre.

Ce récit apporte un témoignage concret qui complète les quelques ouvrages historiques consacrés au sujet et permettant de sortir de l’ « oubli » le sort misérable des prisonniers de guerre allemands en France.

 

Michel Sender.

 

[*] Sale temps pour les Allemands – Itinéraire de Werner Schneider – Prisonnier de guerre allemand en France – 1945-1947 de Christine Schneider, préface de Beate Klarsfeld [éditions Lucien Souny, Limoges, janvier 2019], éditions de Noyelles (France Loisirs), Paris, septembre 2019 ; 216 pages (+ VIII p. photos).

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article