"Bella Ciao" en fanfare

Publié le par Michel Sender

"Bella Ciao" en fanfare

« Una mattina mi son svegliato

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

Una mattina mi son svegliato

E ho trovato l’invasor

 

Oh partigiano, portami via

O bella ciao, …

Oh partigiano, portami via

Che mi sento di morir

 

E se io muoio da partigiano

O bella ciao, …

E se io muoio da partigiano

Tu mi devi seppellir

 

E seppellire lassù in montagna

O bella ciao, …

E seppellire lassù in montagna

Sotto l’ombra di un bel fior

 

E tutti quelli che passeranno

O bella ciao, …

E tutti quelli che passeranno

Te diranno : o che bel fior

 

E questo è il fiore del partigiano

O bella ciao, …

E questo è il fiore del partigiano

Morto per la libertà » [*]

 

Hier, à Lyon, dans la manifestation du 1er mai, une fanfare formidable (il semble qu’il s’agissait de FAME), créait une magnifique animation, accompagnant des slogans ou interprétant des chants révolutionnaires.

Grâce à cette fanfare, l’ambiance, malgré les explosions et les lacrymos, était extraordinaire, à la fois combattive et bon enfant.

Cela m’a donné envie de retrouver (grâce à un livret de « La Fanfare invisible ») le texte de Bella Ciao, une chanson très en vogue actuellement (on n’entend plus beaucoup Bandiera Rossa ou El Ejército del Ebro aujourd’hui) et me permets de me féliciter que la tradition des fanfares militantes revienne en force.

C’est la luuuuutttte finaaaaaalllle…

 

Michel Sender.

 

[*] Bella Ciao (page 3), Livret de « La Fanfare invisible », 23 pages, pdf.

https://www.lafanfareinvisible.fr/

"Bella Ciao" en fanfare

« Un matin je me suis réveillé,

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao,

Un matin je me suis réveillé,

Et j'ai trouvé l'envahisseur

 

Hé ! partisan emmène-moi,

O bella ciao, …

Hé ! partisan emmène-moi,

Car je me sens prêt à mourir

 

Et si je meurs en partisan,

O bella ciao, …

Et si je meurs en partisan,

Il faudra que tu m'enterres

 

Que tu m'enterres sur la montagne,

O bella ciao, …

Que tu m'enterres sur la montagne,

À l'ombre d'une belle fleur

 

Et tous les gens qui passeront,

O bella ciao, …

Et tous les gens qui passeront,

Te diront : “Oh quelle belle fleur”

 

C'est la fleur du partisan,

O bella ciao, …

C'est la fleur du partisan,

Mort pour la liberté »

 

(Traduction française d’après Wikipedia)

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article