Jean Jaurès (1859-1914)

Publié le par Michel Sender




En allant quelques jours dans le midi de la France, j’ai « découvert », chez les marchands de journaux, que 2009 était l’année du cent cinquantième anniversaire de la naissance de Jean Jaurès, le 3 septembre 1859 à Castres.

Et, dans quelques jours, le 31 juillet, il y aura quatre-vingt-quinze ans qu’il fut assassiné à Paris au Café du Croissant. Puis août 1914 connut le déclenchement inexorable de la Première Guerre mondiale contre laquelle Jaurès n’avait rien pu faire.

La Dépêche du Midi, journal auquel Jaurès collabora dès 1887, diffuse en ce moment dans les kiosques du sud de la France Le Petit Jaurès illustré [*], une brochure retraçant sa vie et ses engagements.

Préfacé par Jean-Michel Baylet, cet opuscule, qui comprend également des textes de Rémy Pech, Jean Sagnes, Alain Boscus, Jean Faury et Rémy Cazals, reprend d’ailleurs (« L’élu des mineurs », « L’allié du syndicalisme », « L’avocat des droits de l’homme », etc.) le découpage d’un livret de Civilia Éditions consultable sur le Net [**].

Un aide-mémoire succinct mais plutôt sympathique !

Michel Sender.

[*] Le Petit Jaurès illustré : Jean Jaurès, collection « Images » n° 2, La Dépêche du Midi, Toulouse, sans date [premier semestre 2009] ; 32 pages, 2,90 € (brochure allongée, couverture avec rabats).

[**] Voir www.jeanjaures.org

Commenter cet article

Yannick 03/08/2009 12:08

Bonjour, cher Michel ! Je constate que tu as repris du service sur ton blog. Jaurès tomba sous les balles de Raoul Villain. Il est vrai que l'on ne compte plus aujourd'hui les rues, avenues ou écoles arborant le nom du leader socialiste ! "Jaurès n'était pas socialiste. Il était l'homme de génie du socialisme." (Maurice Barrès).

tipanda 27/07/2009 10:48

"La dépêche du midi, une affaire de famille qui semble posséder Jaurès dans son fond de commerce comme l'Huma croyait détenir une exclusivité sur Guy Môquet ...
Il y aurait beaucoup à dire sur la convocation des personnages emblématiques à la survie d'intérêts bien éloignés. Mais soyons positifs ; il n'est jamais inutile de rappeler la vie et les hauts faits de Jaurès.
Bonnes vacances.