Le Matricule des Anges

Publié le par Michel Sender

 

Il faut tout de même (vous avez de la chance, j’y suis abonné) que je vous parle du Matricule des Anges [*] dont je viens de recevoir le numéro de septembre.


La couverture est sur Lydie Salvayre, dont on commence à pas mal parler de BW (éditions du Seuil). À cette occasion, une dizaine de pages d’entretiens et de critique réalisées par Thierry Guichard, avec des photos d’Olivier Roller. Ça tourne autour du livre (« Toute la chair des livres »), de l’édition (« Le dernier des Mohicans »), de la littérature (« Vivre sans mourir »)…


Du Matricule pur jus, qui déplore « les livres standardisés » qui cachent « les autres livres (les singuliers) », qui craint sans cesse « la fin de la littérature », etc., – et qui continue !


Une fois ces déplorations passées, vous pouvez plonger dans les nombreuses chroniques (de François Salvaing, Dominique Fabre, Jacques Serena), d’autres entretiens (avec Laure Limongi sur la collection « Laureli » chez Leo Scheer ; Pascal Morin sur son livre Biographie de Pavel Munch aux éditions du Rouergue ; Claire Paulhan  sur les « vertus de l’archive ») et plein de critiques sur l’actualité des grands et des petits éditeurs…


Et puis, il y a aussi « Les égarés, les oubliés » (Ernest Florian-Parmentier) ou « Les intemporels » (Le Sang noir de Louis Guilloux, en « Folio »-Gallimard et bientôt dans la collection « Quarto »).


Bref, Le Matricule des Anges suit son bonhomme de chemin et « bouge encore » !


Michel Sender.


[*] Le Matricule des Anges (Le mensuel de la littérature contemporaine), numéro 106, Montpellier, septembre 2009 ; 52 pages, 5,50 €.
www.lmda.net

Publié dans Littérature

Commenter cet article