"La Carte et le Territoire" sur le Web

Publié le par Michel Sender

La carte et le territoire-Houellebecq-Goncourt 2010-CC-BY-S

« Je ne suis pas un citoyen et je n’ai pas envie de le devenir. »

Un lecteur outré relevait, dans le dernier numéro de Télérama (n° 3176 du 24 novembre 2010), cette déclaration iconoclaste de Michel Houellebecq sur les ondes de France Inter au lendemain de l’attribution du prix Goncourt de cette année.

Et c’est en écoutant hier France Info en voiture que j’ai appris que son roman La Carte et le Territoire était disponible gratuitement sur le Web.

Jusqu’à présent, je n’ai pas été très intéressé par les livres de Michel Houellebecq. (J’ai essayé une année de lire Les Particules élémentaires et je n’ai jamais pu dépasser les premières pages.)

Depuis, je suis de loin les informations le concernant même si j’avais beaucoup ri aux bonnes-feuilles et aux critiques diverses d’Ennemis publics (le livre coréalisé avec Bernard-Henri Lévy) parues dans la presse…

Alors, bien sûr, en cette rentrée littéraire 2010, j’ai noté le changement radical effectué dans la promotion de son nouveau roman, les comptes rendus dithyrambiques dans de nombreux journaux, le succès public augmenté de l’obtention du prix Goncourt, etc. – sans que la polémique sur d’éventuels plagiats y change grand-chose (bien au contraire) !

Je me portais fort bien de tout cela quand France Info me met la puce à l’oreille.

Ce matin, je regarde sur Internet et, après de très brèves recherches, je tombe effectivement sur le texte de Michel Houellebecq : 134 pages hyper-tassées, serrées comme des sardines, difficilement ingérables…

Du coup, comme je supporte mal la lecture sur écran et comme j’aime toujours vérifier les sources, que croyez-vous que je fis ? J’ai couru au marchand de livres le plus proche de chez moi, pour acquérir La Carte et le Territoire version éditions Flammarion, en plus de quatre cents pages « papier », plus aérée.

À la réflexion, quoi qu’on en dise, cette diffusion de La Carte et le Territoire sur le Net ne saurait nuire à la distribution réelle du livre – au contraire, elle fait du bruit et le fait connaître encore plus !

Michel Sender.

Voir http://www.archive.org/details/LaCarteEtLeTerritoire

 

 Carte et le territoire (La) Michel Houellebecq Editions Fla

 

ou La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq, éditions Flammarion, Paris, septembre 2010 ; 432 pages, 22 € (mise en page par Meta-systems à Roubaix, achevé d’imprimer sur Roto-Page par l’imprimerie Floch à Mayenne en juillet 2010). www.michelhouellebecq.com

 

Publié dans Littérature

Commenter cet article

LILIRADAR21 20/01/2011 16:33


Voilà des mois que je n'étais pas venue vous visiter... le temps de changer de ville et de vie. Depuis Marseille, je reviens, fidèle. Le premier article que je lis concerne Michel Houellebecq qui
reste pour moi un mystère : beaucoup entendu parlé (en bien et en mal) mais rien lu encore. Je ne voulais pas céder à la tentation - comme un mouton dans le troupeau - et acheter le Goncourt...
mais la curiosité me pousse. Bien à vous et ravie de retrouver votre littérature. Lili-Hélène


gaby23cinema 02/12/2010 13:43


Michel,

Je crois que Flammarion a fait interdire la diffusion gratuite dudit livre et va intenter un procès à la personne qui a mis le livre sans permission sur internet. Cela peut se comprendre au niveau
de la propriété intellectuelle qu'il faut préserver mais j'ai un doute par rapport à l'attitude de Michel Houellebecq.
Sincèrement, gaby


tipanda 01/12/2010 09:58


Mieux vaut la qualité que la quantité et, surtout, prends bien soin de toi.


tipanda 30/11/2010 22:27


Heureuse de te retrouver. Le temps me semblait long et je commençais à m'inquiéter.
Pour "la carte et le territoire", peut-être l'envie de le lire me viendra-t'elle ? Qui sait ... Espérons seulement qu'il ne s'agit pas du mariage de la carpe et du lapin.
Bizz.


Michel Sender 01/12/2010 07:25



Chère Jacqueline,


il est vrai que j'écris beaucoup moins sur mon blog (deux articles en novembre !) et paradoxalement il n'a jamais été autant consulté (à ma toute petite échelle). J'ai battu mes records
avec la consultation de mes articles sur "La Princesse de Montpensier" et "Raiponce" - sans rien faire ! 


En ce moment, je lis toujours beaucoup, mais surtout des livres anciens et peu de nouveautés, et je n'ai pas souvent envie d'écrire. Alors, j'attends les déclics, pour ne pas vous lasser.


Bien amicalement,


Michel Sender.



gaby23cinema 30/11/2010 19:02


je suis du même avis que la personne qui a écrit avant moi mais j'ajouterai que même gratuit, je ne me forcerais sûrement pas à lire son bouquin alors que j'avais apprécié Ennemis Publics.
Je crois que la forme revient petit à petit, une VRAIE dépression nerveuse, met beaucoup de temps à guérir.
Bien amicalement,Gaby


Michel Sender 01/12/2010 07:15



Chère Gaby, merci de vos messages. Bien amicalement, Michel Sender.