Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Elisée Reclus, humaniste et libertaire

Elisée Reclus, humaniste et libertaire

« I LA SOURCE L’histoire d’un ruisseau, même de celui qui naît et se perd dans la mousse, est l’histoire de l’infini. Ces gouttelettes qui scintillent ont traversé le granit, le calcaire et l’argile ; elles ont été neige sur la froide montagne, molécule...

Lire la suite

Eugène Sue, Balzac : la lecture et la vie

Eugène Sue, Balzac : la lecture et la vie

« Je vous dois vraiment de la reconnaissance, Monsieur, vos livres m’ont fait oublier plus d’un chagrin, m’ont rappelé plus d’une fois en l’âme le courage et l’espoir. Quoique j’ai ouï dire, et lorsqu’on vous lit cela parait assez croyable, que le but...

Lire la suite

Georges Simenon et sa mère

Georges Simenon et sa mère

« Jeudi 18 avril 1974 Ma chère maman, Voilà trois ans et demi environ que tu es morte à l’âge de quatre-vingt-onze ans et c’est seulement maintenant que, peut-être, je commence à te connaître. J’ai vécu mon enfance et mon adolescence dans la même maison...

Lire la suite

Atar-Gull et Mademoiselle de La Ferté

Atar-Gull et Mademoiselle de La Ferté

« M. Pierre Benoit n’a pas de chance, à moins qu’au contraire il n’en ait beaucoup ! Il se trouve presque toujours, à chacun d’un de ses nouveaux livres, un auteur pour protester qu’il avait déjà, avant lui, écrit quelque chose comme ça. Pour L’Atlantide,...

Lire la suite

Le livre de Leonid Tsypkin

Le livre de Leonid Tsypkin

C’était un train de jour, mais on était en hiver, en plein hiver, fin décembre, et puis le train allait vers Leningrad, vers le nord, il s’était donc mis à faire sombre très tôt – seules surgissaient les lumières des gares au sortir de Moscou, fuyantes,...

Lire la suite

Oscar Wilde illustré par Mervyn Peake

Oscar Wilde illustré par Mervyn Peake

Le Jardin d’ É ros Et près de la source, là-bas, taillant un roseau Je rendrai jaloux les faunes des bois et le vieux Pan Ne saura pas quel jeune intrus joue du pipeau Dans ces repères tranquilles où aucun mortel N’a jamais posé le pied de peur de surprendre...

Lire la suite